Alerte Sécheresse

Actualités

Retrouvez l'arrêté du Préfet de l'Essonne et le tableau des restrictions liées à l'utilisation de l'eau qui touchent actuellement certaines communes de l'Agglo.

Nous respectons cet arrêté qui permettra d'endiguer la sécheresse touchant actuellement l'Orge et certains de ses affluents et vous invitons à en faire de même.

  • L'arrosage des pelouses et massifs fleuris est interdit entre 8 heures et 20 heures, 
  • L'arrosage des jardins potagers est interdit entre 11 heures et 18 heures,
  • Le remplissage et vidange des piscines de plus de 1m3 est interdit (sauf premier remplissage et remise à niveau),
  • Le lavage de votre véhicule est interdit à titre privé et dans les centre de lavage sauf si ces centres utilisent un matériel haute pression et lavage à froid.

Ville Arpajon; Ville de Brétigny sur Orge; Ville de Breuillet; Ville de Bruyères-le-Châtel; Egly 91; Guibeville; Leuville Sur Orge; Mairie de Longpont-Sur-Orge; Ville de Morsang; Ollainville; Ville de SDainte Geneviève des Bois; Ville Saint-Michel Sur Orge; Villemoisson-sur-Orge; Ville de Villier-sur-Orge.

Arrêté du Préfet de l'Essonne.

L’état de crise impose des mesures de restriction des usages afin de permettre d’économiser au maximum les ressources en eau, encore disponibles, et de préserver au mieux la qualité des milieux aquatiques. Ces mesures de restriction ont un caractère temporaire jusqu’à ce que la situation hydrologique de la zone d’alerte de l’Orge et de ses affluents, à l’exception de l’Yvette et de ses affluents redevienne normale.
        Les agents de l’Office français de la biodiversité (OFB) réalisent des contrôles sur les communes concernées. Les pouvoirs publics tiennent également à rappeler quelques conseils de bon sens au cours de cette période de sensibilité hydrique :
– limiter son utilisation d’eau au strict nécessaire, notamment pour l’arrosage des espaces verts ou le lavage des véhicules ;
– utiliser le plus possible des économiseurs d’eau et des dispositifs de recyclage ;
– informer le service en charge de la police de l’eau de la direction départementale des territoires (adresse courriel : ddt-se-be@essonne.gouv.fr) de toute activité ou rejet pouvant perturber le milieu aquatique

vous trouverez ci-après un tableau simplifié présentant les restrictions d'usage s'appliquant à votre commune:

Usages

Limitations

 
  

Exploitation des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE).

Les opérations exceptionnelles, consommatrices d'eau ou génératrices d'eaux polluées, sont reportées, à moins d'un impératif sanitaire ou lié à la sécurité publique.

  

Les ICPE dont le fonctionnement est régi par un acte administratif fixant des prescriptions en matière de restriction de consommations d'eau ou de rejets dans le milieu naturel, doivent se conformer à ces prescriptions.

  

Gestion des ouvrages hydrauliques.

Toute manoeuvre ayant une incidence sur la ligne d'eau ou le débit du cours d'eau doit faire l'objet d'une demande individuelle préalable de dérogation.

  

Travaux en cours d'eau.

Report des travaus sauf:
- en situation d'assec total;
- pour des raisons de sécurité;
- pour des projets de restauration ou renaturation du cours d'eau.
Les exceptions au report de travaux sont préalablement déclarées auprès du service de l'eau compétent.

  

Faucardage en cours d'eau.

Soumis à une demande individuelle préalable de dérogation. La dérogation est accordée aux conditions suivantes:
- obligation de l'utilisation d'un bâteau et d'enlèvement des matériaux faucardés;
- limitation aux secteurs où la circulation est fortement entravée;
- limitation à un chenal central.

  

Rejets des stations d'épuration des eaux usées et des réseaux dédiés à la gestion des eaux pluviales.

Surveillance accrue des rejets.

  

Les délestages directs sont soumis à une demande individuelle préalable de dérogation. Ils peuvent être décalés jusqu'au retour d'un débit plus élevé.

  

Rabattements de nappe d'eau souterraine dans le cadre de travaux de maçonnerie.

Les opérations de pompage sont soumises à une demande individuelle préalable de dérogation.

  

La dérogation est accordée sous la forme de plages horaires d'autorisation de pompage.

  

Aucune dérogation n'est accordée pour les travaux irréguliers au regard des régimes d'autorisation ou de déclaration prévus aux articles L. 214-1 à L. 214-6 du code de l'environnement.

  

Cultures irriguées par aspersion.

Prélèvements interdits dans la nappe et le cours d'eau entre 11 heures et 18 heures et totalement interdits le dimanche.

  

Sous réserve des dispositions ci-après, cultures irriguées par système d'irrigation localisé

Prélèvements interdits.

  

(exemple : goutte à goutte, micro-aspersion)

  

Irrigation localisée par micro-aspersion pour :

Prélèvements interdits entre 9h et 20h.

  

- maraîchage, cultures légumières et plantes aromatiques ou médicinales ;

  

- production de plantes ornementales en pots ; - pépinières productrices d'arbres ou d'arbustes.

  

Irrigation localisée par la technique du goutte à goutte pour :

Prélèvements interdits entre 9h et 20h. Possiblité de fractionner le total d'interdiction de 11 heures journalières en arrosant 1h sur 2.

  

- maraîchage, cultures légumières et plantes aromatiques ou médicinales ;

  

- production de plantes ornementales en pots ; - pépinières productrices d'arbres ou d'arbustes.